Frédéric Jacq
(chant / cornemuse)

Après des débuts sur scène en Slovaquie en 1997 comme hôte du groupe DNO (rock, reggae, ska), il fonde le groupe KELTIEG en 1998 avec des amis français, anglais et slovaques pour interpréter les tubes qui ont marqué son enfance (Tri Yann, Alan Stivell, Sonerien Du, …) et d’autres airs du monde celtique. Puis il fonde ROC’HANN en 2004, avec son ami Didier, avec pour but de promouvoir la Bretagne et les chants de la tradition maritime. De passage en République Tchèque, il collabore avec les groupes BRAN (musique bretonne) et DICK O’BRASS (rock celtique). Enfin, il fonde un groupe de cornemuses médiévales, BAGAD BAGDAD. Il compose les mélodies des nouvelles chansons de ROC’HANN.

Didier Rogasik
(chant)

Chanter la Bretagne avec le cœur … pour les autres … pour des sourires. Co-fondateur de ROC’HANN au début de l’année 2004 avec son ami Frédéric, Didier est la plume des compositions de ROC’HANN, que vous pouvez découvrir sur le dernier album du groupe. En parallèle de ROC’HANN, il fonde en octobre 2018 le groupe POURQUOI PAS ?, qui interprète de la pop française.

Linda Lesáková
(flûte traversière)

Fille d’un joueur professionnel de guitare résophonique, Linda a grandi entourée de musique dès son plus jeune âge. Son premier instrument fut la flûte à bec à laquelle elle se consacra ainsi qu’au chant à l’école élémentaire d’art. Naturellement, elle a ensuite opté pour la flûte traversière, qui lui a tellement plu qu’elle a étudié le jeu de cet instrument au Conservatoire d’État de Bratislava. En plus de ses études, elle a commencé à se produire dans les groupes de folk, de bluegrass et de musique du monde Kalumet, Stressed Hedgehog et Acoustic Flash. Elle est membre du groupe Roc’hann depuis 2007. Le groupe a été son premier contact avec la musique bretonne, qui est devenue son affaire de cœur. Linda, de République Tchèque où elle vit et travaille, vient aux répétitions et aux concerts.

 

Michal Kubinec
(guitare basse / contrebasse)

Michal a commencé à jouer de la musique quand il était enfant. Au début, c’était une guitare classique et plus tard au lycée, il est passé à la guitare basse. Les premiers groupes et les premiers concerts sont arrivés. Après quelques années sous la direction du grand musicien de jazz Eduard Vizvári il a également commencé à jouer de la contrebasse. Il a joué dans divers ensembles musicaux, de groupes de rock, de jazz et funky au big band et à l’orchestre. Il joue dans le groupe Roc’hann depuis quasiment le début et cela l’amuse toujours.

 

 

 

 

 

 

 

Nico Lipovský
(guitare)

Nico a commencé à jouer de la musique médiévale et de la renaissance au cours du dernier millénaire au sein de l’association ESTAM, qui a su rappeler l’atmosphère des temps anciens. Plus tard, il a joué dans le groupe KELTIEG, qui est le premier groupe slovaque à initier les auditeurs à la culture musicale celtique. ŠAFRAN est une musique folklorique slovaque modifiée qui s’inspire du folklore de la région de la Haute-Nitra, mais aussi de toute la Slovaquie, et remonte aux racines. Nico est membre du groupe franco-slovaque ROC’HANN depuis plus de deux ans. Il est également le guitariste du groupe POURQUOI PAS ?

 

Zuzana Hanusová
(percussions, chalumeau)

Zuzana est fascinée par les instruments historiques et les percussions, préservés dans le folklore du monde entier. Sa première percussion a été la grosse caisse africaine dundun, mais la vie de Zuzana a été la plus marquée par le bodhrán. Au lycée, elle a joué dans un groupe interprétant de la musique traditionnelle irlandaise. Elle se rendait de temps à autres à Bratislava pour participer à des sessions irlandaises organisées par des musiciens du groupe KELTIEG, où elle a rencontré des gens qui l’ont inspirée et façonnée.
Elle a trouvé un grand intérêt à accompagner les joueurs de cornemuse, ce qui lui a été rendu possible dans le groupe SPOJENE HUKY SLOVENSKA (ce qui se traduit par les Bourdons Unis de Slovaquie). En 2013, elle a fondé avec des amis le groupe PÁNI ČASU, qui traite des mélodies traditionnelles slovaques, irlandaises et médiévales. Elle a joué à quelques reprises comme hôte dans le groupe ROC’HANN, plus tard c’est naturellement que le groupe lui a suggéré d’en faire partie.

Tajana Hevesi
(violon)

Tajana joue du violon depuis qu’elle a 6 ans. Dès son jeune âge, elle a toujours aimé jouer de la musique – au début principalement classique – avec ses frères et sœurs et ses parents. Elle a eu son premier contact avec la musique médiévale et la musique du monde en tant que violoniste et chanteuse dans un groupe de reconstitution historique, où elle a co-fondé le groupe Musica Ursusica. Elle est fan du groupe Roc’hann depuis environ 2012 et en est devenue la violoniste en 2020.